La rosacée : origines et solutions

Temps de lecture : 9 minutes

« Tu as les joues toutes rouges, tout va bien ? » Si cette remarque vous est familière, c’est que vous souffrez peut-être de la rosacée, une maladie inflammatoire de la peau qui affecte plusieurs millions de personnes en France. Dans cet article, nous allons essayer de comprendre en quoi consiste cette maladie - entre ses origines et symptômes - ainsi que ses traitements.

En quoi consiste la rosacée ?

La rosacée, également connue sous le nom de couperose, est une maladie de la peau qui se manifeste par des rougeurs et des lésions cutanées sur le visage, en particulier sur les joues, le nez, le front et le menton. Bien qu'elle soit souvent confondue avec d'autres affections cutanées telles que l'acné ou l'eczéma, elle se caractérise souvent par des rougeurs du visage occasionnelles ou persistantes, des vaisseaux sanguins dilatés, des papules et des pustules, une sensation de brulure ou de picotement, une peau sèche et irritée, ainsi que des yeux rouges et gonflés.

La rosacée est une maladie cutanée chronique qui présente des symptômes variés, ce qui peut rendre son diagnostic difficile d’un individu à l’autre. Elle est classée en quatre sous-types qui varient en fonction de la gravité de la maladie et qui peuvent se manifester simultanément chez une personne.

  • La rosacée érythémato-télangiectasique, qui se caractérise par des rougeurs persistantes sur le visage, des vaisseaux sanguins dilatés et visibles (téléangiectasies), ainsi qu'une forte sensibilité de la peau.
  • La rosacée papulo-pustuleuse, qui se manifeste par des rougeurs sur le visage, des petites bosses rouges appelées papules, ainsi que des pustules qui ressemblent à l'acné. 
  • La rosacée phymateuse, qui se caractérise par une peau épaisse et bosselée, principalement sur le nez (rhinophyma), le front, le menton ou les oreilles. 
  • La rosacée oculaire, qui se manifeste par une irritation oculaire, des rougeurs et une sècheresse, des démangeaisons, une sensibilité à la lumière et un œdème de l’œil.

Quelles sont les origines de la rosacée ?

Les causes précises de la rosacée ne sont pas encore établies avec certitude, mais les chercheurs continuent d'explorer les origines probables pour mieux comprendre cette maladie complexe et développer des traitements plus efficaces. Des études récentes ont montré que la présence excessive d'un acarien, le Demodex, sur la peau du visage pourrait contribuer à l'inflammation de la rosacée. En général, il est admis qu'une combinaison de facteurs environnementaux, génétiques et inflammatoires est responsable de son apparition.

Les facteurs environnementaux incluent une exposition prolongée au soleil, au vent et au froid, l'utilisation de produits cosmétiques agressifs ou la consommation d'aliments épicés. Les changements hormonaux, comme ceux survenant pendant la ménopause, la grossesse ou lors de l'utilisation de contraceptifs oraux, peuvent également être des déclencheurs de la rosacée. 

D'autres facteurs incluent des déséquilibres dans le microbiome de la peau, l'inflammation chronique, des anomalies des vaisseaux sanguins et des réactions immunitaires anormales, qui peuvent être liées à des infections bactériennes ou virales. Les prédispositions génétiques peuvent également jouer un rôle dans l'apparition de la rosacée en raison d'une faiblesse de la barrière cutanée, de réactions allergiques ou d'une réponse immunitaire excessive.

On entend souvent dire que le maquillage peut aggraver les symptômes de la rosacée, mais cela n'est pas entièrement vrai. Pour éviter les irritations cutanées, il est recommandé de choisir des produits doux et non irritants. Les formules minérales et à base d'eau sont généralement les plus douces et donc les moins susceptibles de causer des irritations. En revanche, il est préférable d'éviter les produits contenant de l'alcool, des parfums et des colorants, car ils peuvent aggraver les symptômes de la rosacée. Il est également important de se démaquiller soigneusement chaque jour avec un produit doux et adapté à votre type de peau, afin d'éviter l'accumulation de maquillage sur la peau qui peut obstruer les pores et aggraver les symptômes de la rosacée.

Quels remèdes et solutions contre la rosacée ?

Malheureusement, il n'existe aucun remède connu contre la rosacée à ce jour, mais il existe différentes solutions qui peuvent aider à réduire les symptômes et prévenir les poussées. Cependant, il est important de souligner que chaque cas est unique et nécessite un traitement individualisé. Il est donc recommandé de consulter un dermatologue pour établir un plan de traitement adapté à votre cas spécifique. Dans cet article, nous allons passer en revue les différentes options disponibles, mais il est important de noter que je ne vous recommande pas toutes !

Avoir recours à des traitements topiques : souvent prescrits pour traiter la maladie, les crèmes et les gels à base de métronidazole, d'acide azélaïque ou d’ivermectine sont utilisés pour réduire les rougeurs et les inflammations de la peau. Les corticoïdes topiques peuvent également être utiles pour réduire les inflammations et les rougeurs, mais leur utilisation doit être limitée à une courte période, car ils présentent un risque d'effets secondaires, comme l'atrophie de la peau. D'autres traitements topiques courants incluent les antibiotiques, les anti-inflammatoires, les rétinoïdes et les médicaments spécifiquement conçus pour réduire les rougeurs.

Avoir recours à des médicaments oraux : votre médecin peut vous prescrire des antibiotiques tels que la doxycycline pour traiter les inflammations importantes. Les traitements à base d'isotrétinoïne peuvent être utiles pour les cas les plus graves de rosacée, mais leur utilisation doit être surveillée de près, car ils peuvent causer des effets indésirables et un rebond à l'arrêt du traitement. De plus, ils risquent d’entrainer à long terme une résistance aux antibiotiques, ce qui peut être problématique en cas d'infection. Il est également important de noter que ces traitements sont très photosensibilisants et peuvent augmenter le risque de brulures et de cancer de la peau, surtout en été. Je vous conseille donc de n’y avoir recours qu’en cas de crise majeure nécessitant une intervention rapide.

Avoir recours au laser et à la luminothérapie : ces traitements peuvent aider à réduire les rougeurs et à éliminer les vaisseaux sanguins dilatés, mais ils comportent des risques tels que des brulures, des cicatrices, des douleurs, des démangeaisons, des gonflements et des rougeurs temporaires ou permanentes. Ils peuvent également entrainer une hyperpigmentation, une hypopigmentation, une infection ou une réaction allergique sans être efficaces contre tous les types de rosacées.

S’il n’existe pas de remède universel contre les différents types de rosacées, il est important d’adopter les bons gestes pour réduire le risque d’inflammation :

Bien se nettoyer le visage à l’eau tiède : une étape simple, mais efficace pour aider à contrôler les symptômes de la rosacée. En effet, une peau propre permet de réduire les rougeurs, inflammations et imperfections. Je vous recommande d'utiliser un nettoyant doux et sans parfum ni savon - les produits irritants peuvent aggraver les symptômes de la rosacée, car les peaux qui en souffrent sont hypersensibles. De plus, il est important d'éviter les nettoyants abrasifs qui peuvent causer des dommages à la peau et provoquer des irritations.

Avoir recours aux soins de la peau : privilégiez l'utilisation de produits de soins doux et non irritants qui ne contiennent ni parfum ni alcool. Évitez également les frottements excessifs qui peuvent causer des irritations. Après le nettoyage, vous pouvez vaporiser un hydrolat pour rééquilibrer le PH de votre peau, puis appliquer une crème hydratante légère. Cette crème peut être enrichie en huiles végétales telles que l'huile de chanvre ou de jojoba.

Éviter le soleil et les changements de température trop importants : le froid, les changements brutaux de température, ainsi que l'exposition au soleil (UV) peuvent augmenter la microcirculation cutanée et aggraver les rougeurs. Il est donc important de protéger votre peau contre les variations climatiques et les rayons du soleil en utilisant des produits de protection solaire. Je vous recommande d'utiliser un écran solaire minéral, car il contient des ingrédients naturels tels que l'oxyde de zinc et le dioxyde de titane qui sont moins susceptibles de provoquer des réactions cutanées et conviennent mieux aux peaux sensibles.

Adopter de bonnes habitudes alimentaires : suivre un régime riche en oméga-3, des acides gras anti-inflammatoires, comme le saumon, les sardines, le maquereau, les noix et les graines de lin et de chia afin de réduire l'inflammation et à améliorer la santé de la peau. Il est recommandé d'adopter une alimentation équilibrée, composée de fruits et légumes frais, de protéines maigres et de glucides complexes. Évitez le thé, le café, l'alcool, les aliments transformés, les sucres raffinés et les gras saturés, qui peuvent provoquer une inflammation et aggraver les symptômes de la maladie.

Je le sais, la rosacée, comme n’importe quelle autre maladie cutanée, peut avoir un impact psychologique sur la personne qui en souffre. Les symptômes peuvent être visibles et embarrassants, mais il est essentiel de se rappeler qu’il s’agit d’une maladie de peau courante et qu'elle ne définit pas la valeur ou la beauté d'une personne. 

En apprenant à gérer les symptômes et à prendre soin de sa peau, il est possible de retrouver votre confiance en soi et une estime de soi positive. Je vous dis à la prochaine, et surtout, sachez que vous êtes sublimes peu importe les problèmes cutanés que vous rencontrez 💜

POUR EN SAVOIR PLUS

Le titre de votre publication

Votre magasin n'a encore rien bloggué. Un blog peut être utilisé pour parler des lancements de nouveaux produits, d'astuces, ou d'autres nouvelles que vous voulez...

Lire l'article

Le titre de votre publication

Votre magasin n'a encore rien bloggué. Un blog peut être utilisé pour parler des lancements de nouveaux produits, d'astuces, ou d'autres nouvelles que vous voulez...

Lire l'article

Le titre de votre publication

Votre magasin n'a encore rien bloggué. Un blog peut être utilisé pour parler des lancements de nouveaux produits, d'astuces, ou d'autres nouvelles que vous voulez...

Lire l'article

Le titre de votre publication

Votre magasin n'a encore rien bloggué. Un blog peut être utilisé pour parler des lancements de nouveaux produits, d'astuces, ou d'autres nouvelles que vous voulez...

Lire l'article

Le titre de votre publication

Votre magasin n'a encore rien bloggué. Un blog peut être utilisé pour parler des lancements de nouveaux produits, d'astuces, ou d'autres nouvelles que vous voulez...

Lire l'article

Le titre de votre publication

Votre magasin n'a encore rien bloggué. Un blog peut être utilisé pour parler des lancements de nouveaux produits, d'astuces, ou d'autres nouvelles que vous voulez...

Lire l'article

LIVRAISON RAPIDE ET GRATUITE

à partir de 49€

paiement 100% sécurisé

et en 3x sans frais à partir de 35€

A votre écoute

pour des soins adaptés à vos besoins