Rencontre au laboratoire | Slolie

Rencontre avec notre laboratoire

Nous sommes allées à la rencontre des experts en chimie verte qui nous accompagnent et confectionnent nos soins. Nous avons pu y découvrir leurs étapes de production. Découvrez ici l'histoire de nos partenaires, les matières premières que nous utilisons et nos méthodes de production. Allez c’est parti !

Comment sont conçus les soins Slolie ?

Lors de notre dernière visite au laboratoire, nous avons pu suivre de près l’élaboration de nos soins. On en a profité pour poser à Tommy toutes les questions qu’on avait en tête sur le processus de fabrication comme ça vous aussi vous saurez tout !

La fabrication est-elle la même pour tous nos produits ?

L’étape de fabrication est plus ou moins longue. Par exemple, pour notre sérum très actif composé uniquement d'huiles végétales et d’huiles essentielles, la fabrication sera plus rapide et moins fastidieuse que pour notre crème essentielle. C’est pour cela que nous vous proposons de vous exposer plus en détail le processus d’élaboration de notre crème.

Quelles sont les étapes de fabrication ?

  • Avant toute réalisation de produits cosmétiques, il est nécessaire de réaliser un cahier des charges qui reprend, entre autres, nos valeurs, les matières premières, l’efficacité et la sensorialité souhaitées (parfum, texture..). 
  • Le laboratoire réalise différents essais qui respectent au mieux nos critères établis, ainsi que la réglementation en vigueur bien sûr. 
  • Le laboratoire effectue des tests physico-chimiques sur le produit formulé pour chacune de nos productions. Ils vont notamment contrôler :
    - la viscosité de la crème pour que son aspect soit bien celui attendu,
    - le PH pour qu’il ne soit ni trop acide ni trop basique,
    - l’émulsion pour qu'elle soit bien homogène, pas de présence en grande quantité d’eau ou d’huile au microscope par exemple.
    - la stabilité qui permet d’observer si notre émulsion se déphase bien après avoir été placée dans une centrifugeuse pendant une quinzaine de minutes.

    Et enfin, si l’émulsion valide tous les paramètres précédents, nous allons lui faire subir trois jours d’analyses microbiologiques. Si tous les tests sont validés, alors on peut lancer la production finale en reprenant les mêmes conditions de fabrication que l’essai validé (en gardant la même vitesse de rotation par exemple...)

Une fois l’étape du prototype de notre crème validée, comment se passe la production à grande échelle ?

Pour la production finale de notre crème, il faut savoir qu’elle est fabriquée dans un réacteur d’au moins 20-25 kg. A l’intérieur, on va y retrouver une partie statique et au milieu une turbine qui va tourner à grande vitesse et ainsi créer une émulsion entre notre mélange d'huile et d'eau, sous forme de micro-gouttelettes. Le réacteur est entouré d’une double enveloppe dans laquelle de l’eau va circuler, il est composé de résistances qui permettent de le chauffer. Pour réaliser notre crème essentielle Slolie, on a chauffé à 80°C le réacteur et créé l’émulsion entre les phases aqueuses et les phases huileuses grâce à l’action de la turbine.

Vous le savez, notre crème est concentrée en huiles essentielles, alors quand sont-elles incorporées ?

C’est après avoir former l’émulsion, qu’on va venir éteindre les résistances et faire circuler de l’eau pour refroidir notre émulsion aux alentours de 35°C.
C’est seulement à cette température que l’on peut ajouter les huiles essentielles et les composés thermo-sensibles à notre crème.

Vous vous demandez sûrement combien de temps dure cette étape de fabrication ? 

Cette étape peut durer jusqu’à 3h, elle est réalisée sous pression réduite pour éviter les bulles d’air dans notre émulsion. Et à la fin de celle-ci, on vient réaliser des tests physico-chimiques, micro-biologiques ainsi que des tests de stabilité qui eux se déroulent sur plusieurs jours !

crème essentielle  | hydratante et régénérante
crème essentielle  | hydratante et régénérante
crème essentielle  | hydratante et régénérante
crème essentielle  | hydratante et régénérante
crème essentielle  | hydratante et régénérante
crème essentielle  | hydratante et régénérante
crème essentielle  | hydratante et régénérante
crème essentielle  | hydratante et régénérante

Crème essentielle | Hydratante et régénérante

Que nous vivions en ville ou à la campagne, toutes les peaux ont besoin d’être hydratées et protégées contre les agressions extérieures. Notre crème essentielle a été formulée à partir d’ingrédients reconnus pour apporter souplesse, confort et protection tout au long de la journée. 

JE LA DECOUVRE

Nos matières premières

La qualité des produits Slolie repose avant tout sur la qualité des matières premières utilisées, et c’est avec Thomas, directeur et fondateur du laboratoire depuis 2012 que nous avons posé nos questions.

D’où proviennent les matières premières ?

Les matières premières utilisées au laboratoire sont conditionnées (récolte et extraction) selon leur provenance. En effet, certaines matières premières comme l’huile essentielle de Géranium Bourbon et bien d’autres ne sont pas cultivées en France métropolitaine.

Pourquoi ? Et bien parce que le climat ne s’y prête pas et puis aussi parce que c’est à nous et non aux plantes de nous adapter. 

"La qualité, c’est ce qui fait notre différence et pour avoir des huiles essentielles de qualité, il faut exercer une récolte et une extraction de qualité mais il faut surtout protéger et préserver notre biodiversité."

Aujourd’hui, présent dans 8 pays, nous avons avec notre partenaire une traçabilité totale sur le process de fabrication des huiles essentielles, avec une maîtrise de 90 % des matières premières et un objectif futur de 100 %. 

Qu’est-ce qui fait que les matières premières sont d’une grande qualité ?

La qualité des matières premières que nous utilisons repose tout d’abord sur l’origine de celles-ci, les plantes sont issues d’un mode d’agriculture familiale. Il s’agit d’une production limitée, avec de petits producteurs qui n'utilisent aucun traitement chimique et qui récoltent encore à la main. Et puis il y a l’extraction des actifs, qui se fait toujours de manière respectueuse. On va venir distiller les huiles essentielles à basse pression pour ainsi préserver et conserver leurs grandes qualités !

Pour les matières premières venant de l'étranger, on les extrait sur place pour conserver leur puissance (la plante voyageant très mal) puis on les achemine en France par transport maritime ou ferroviaire.

Pour finir nous lui avons demandé comment était né le laboratoire ?

"Le laboratoire est né de la volonté de monter une entreprise autour des huiles essentielles et des plantes médicinales."

Il s’agit donc d’un laboratoire spécialisé dans la fabrication et l’utilisation des huiles essentielles. Thomas est né dans l’aromathérapie, il en a toujours utilisé et est convaincu que la force de ses huiles essentielles reposent sur leur qualité. Ainsi, en créant ce laboratoire, il permet l’utilisation de soins cosmétiques notamment, à base d’huile essentielle, sans danger. Souvent décriée, l’utilisation des huiles essentielles ne peut être nocive si elles sont employées correctement. Toutes sont normées et répondent à des tests de toxicologie très stricts.

JE VEUX EN SAVOIR + SUR VOS ACTIFS

Nos conservateurs, l’avis de Célia

Pour finir, nous avons rencontré Célia, responsable du développement des produits cosmétiques du laboratoire, elle nous a expliqué son rôle, mais aussi l’importance des conservateurs dans les produits cosmétiques. 

Quel est son rôle au sein du laboratoire ? 

Célia fait tout un travail de recherche et de sourcing des différentes matières premières. C’est aussi elle qui s’occupe du développement de la formulation de nos produits.

La formulation des produits cosmétiques se passe au laboratoire, on va essayer différents types de mélanges et d’assemblages jusqu’à obtenir la texture et l’odeur souhaitées. Une fois que l’essai est validé, il va subir différents tests physico-chimiques et un test de stabilité pour voir comment le produit évolue. Lorsque toutes ces étapes sont validées, on va introduire le produit cosmétique dans son packaging et contrôler qu’il n’y ait pas d’interaction entre le contenu et le contenant en accélérant le vieillissement du produit. Voilà un résumé des différentes étapes que Célia est amenée à conduire et à superviser !

Vous le savez, l’utilisation des conservateurs est un sujet très controversé, et c’est pourquoi nous avons souhaité vous partager l’avis de notre experte.

Quelle est l’importance des conservateurs et comment font ceux qui sont sans conservateurs ?

Le rôle des conservateurs est d'empêcher la contamination micro-biologique du cosmétique. Et cela à partir du moment où le produit contient de l’eau, puisque c’est dans des produits à base d’eau que l’activité microbienne peut se développer. Il est donc important de protéger nos cosmétiques de cela si on veut pouvoir les utiliser dans un long laps de temps ! 

Pour ce qui est des produits cosmétiques qui notifient qu’ils sont sans conservateurs sa réponse est simple, ce sont :

  • Des cosmétiques dont l’eau est ultra filtrée, puis mise en bouteilles qui complètement hermétiques. Ce sont souvent des pompes qui vont être airless et qui ne vont avoir aucun contact avec l’extérieur, mais cette méthode reste limitée. Par ailleurs, qui dit Airless dit plastique donc pour l’environnement c’est pas top ! 
  • Des cosmétiques de composition anhydre, c'est-à-dire sans aucune présence d’eau à l'intérieur. Cela fonctionne donc, pour les produits composés uniquement d’huile comme notre sérum très actif par exemple. 
  • Des cosmétiques au délai d’utilisation très court, et à conserver au frigo pour éviter tout développement microbien.

Et nos conservateurs comment sont-ils ?

Dans les produits Slolie, on utilise deux conservateurs différents, un pour la crème essentielle, l’acide déhydroacétique et un pour l’eau botanique, le benzyl alcool. Ce sont tous les deux des conservateurs bio, le benzyl alcool est la molécule la plus présente dans l’amande amère notamment.

ls ne sont cependant pas naturels, car leur présence dans la nature étant trop faible, on se doit de les synthétiser ! De plus, dans la crème Slolie, on retrouve aussi un antimicrobien naturel, le Levulinic Acid. Il provient des déchets agricoles comme les branches d’olivier non utilisées, ou de la sciure de bois, desquels on va extraire de la cellulose qui contient l’acide Levulinic.

Et pour finir, on a voulu savoir quel était son avis sur l’utilisation d’alcool en tant que conservateur ?

C’est vrai que dorénavant de nombreux cosmétiques se voient catégoriser de 100 % naturels, bio et sans conservateurs, cela est possible grâce à l’utilisation d’alcool. L’alcool mis en grande quantité peut remplacer le conservateur puisqu’il va permettre d'éliminer tout microbe dans la formule. Cependant l’alcool a aussi une forte action déshydratante et asséchante sur la peau. 

"Donc non, son utilisation n’est pas bénéfique puisqu’elle va avoir une action contre-productrice. Au lieu de retenir l'hydratation de la peau, l'alcool va venir la dessécher. De plus, lorsque l’alcool est un peu chauffé, il va même avoir tendance à évaporer l’eau retenue."

 Attention donc aux produits qui contiennent de l’alcool !

Découvrez nos dernières revues

Hydrolat de Mélisse

Jul 29, 2022

La Mélisse est connue pour sa précieuse action apaisante sur le système neurologique comme sur la peau.

Aloe Vera

Jul 19, 2022

L'Aloe Vera est un indispensable pour apporter de l'hydratation, mais pas que ! 

Hydrolat de fleur d'oranger

Jun 24, 2022

L’hydrolat de fleur d’oranger permet d’apporter confort et protection à votre peau.

Macérât de Vanille

May 31, 2022

Le macérât de vanille est connu pour ses propriétés cicatrisantes et adoucissantes.

"Avec Slolie, profitez des bienfaits des huiles essentielles bio en toute sécurité."

Yas et Mery

1 COMMANDE =
1 ARBRE PLANTÉ

LIVRAISON GRATUITE DÈS 40€
EN FRANCE MÉTROPOLITAINE

PAIEMENT 100%
SÉCURISÉ

Liquid error: Could not find asset snippets/layouthub_footer.liquid