Les huiles essentielles contre la déprime | Slolie

Les huiles essentielles contre la déprime

Les huiles essentielles contre la déprime


La lumière, la météo, la température ont un effet sur notre organisme mais aussi sur notre psyché : ​ces changements vont modifier nos cycles circadiens, mais aussi nos hormones et neurotransmetteurs ​tels que la mélatonine, la sérotonine ou les hormones thyroïdiennes.

Heureusement, les huiles essentielles existent​, et le chocolat aussi vous me direz, mais aujourd’hui on va parler d’aromathérapie et donc des huiles essentielles. 


Car, comme nous l'avions évoqué dans cet article, ​les huiles essentielles agissent sur le corps mais aussi sur l’esprit. Bien utilisées, les huiles essentielles permettent donc de soulager la morosité,​ de retrouver un sommeil réparateur et de rétablir l’harmonie corps/esprit grâce à leurs propriétés médicinales. 


Nous vous proposons 2 synergies avec les huiles essentielles bio suivantes :

l'huile essentielle de pruche ​(tsuga canadensis)
puissante équilibrante du système nerveux
l’encens oliban ​(boswellia carterii)
antidépressive, apaise le bavardage mental, aide au lâcher prise
l'huile essentielle de lavande vraie​ (lavandula angustifolia)
détend, apaise l’anxiété, soulage les troubles du sommeil
l'huile essentielle litsée citronnée ​(litsea cubeba)
soulage les états dépressifs et anxieux ainsi que les troubles psychosomatiques

 

Synergie en diffusion dans l'air afin de lutter contre la déprime saisonnière :

Pruche: 12 gouttes
Encens oliban: 8 gouttes
Litsée citronnée: 10 gouttes
Utilisations : dans un diffuseur nébulisateur (​sans eau)​: 20 min - brumisateur (​avec eau)​: 1h30.
Cette diffusion apaisante est à répéter 2 fois par jour.

Synergie en application cutanée pour se relaxer et apaiser la nervosité, l’anxiété et l’insomnie, pour un flacon roll-on de 15 ml

Encens oliban: 12 gouttes
Lavande vraie: 15 gouttes
Huile végétale de noyau d’abricot ou jojoba : 14 ml
A appliquer sur la face interne des poignets puis porter son poignet à son nez pour respirer profondément les molécules aromatiques, 4 à 6 fois par jour, et le soir au coucher.

Ces deux synergies très efficaces peuvent s’utiliser conjointement ⚠️ Toutes les huiles essentielles sont déconseillées aux femmes enceintes de moins de 3 mois et aux enfants de moins de 6 ans.

👩‍💻 Amandine Beroudiaux, aromathérapeute.

 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés

Liquid error: Could not find asset snippets/layouthub_footer.liquid